RÉSULTATS DE CONTRÔLES EN CONTINU DES DIOXINES / FURANES (PCDD / PCDF) À L’ÉMISSION AVEC LE SYSTÈME AMESA

La Belgique fut le premier pays Européen à instaurer une règlementation sur le suivi en continu des dioxines et furanes de ses installations d’incinération. Depuis 1999, un réseau complet de plus de 50 AMESA a été installé sur le territoire belge dont 12 en région wallonne sur des incinérateurs d’ordures ménagères.

 

L’Institut Scientifique Public (ISSeP) eu la charge de la “Mise en place des équipements pour le contrôle en continu des émissions de dioxines des incinérateurs de déchets ménagers”.

 

L’AMESA fut sélectionnée après appel d’offre européen pour équiper l’ensemble des installations. En toute transparence les résultats sont disponibles sur internet (http://environnement.wallonie.be/data/air/dioxines/menu/menu.htm).

 

L’ISSeP dispose donc d’un recul de près de 10 ans de surveillance en continu des dioxines avec les 12 systèmes AMESA sur une dizaine de lignes d’incinération : plus de 2 200 échantillons ayant ainsi été prélevés.

Des études et tests parallèles annuels ont confirmé la validation de l’AMESA par rapport à la méthode de référence, mais surtout, ils ont permis de démontrer à quel point les systèmes aident efficacement à la réduction des émissions de PCDD/PCDF.

 

Ainsi, sur base des résultats obtenus, la contribution des incinérateurs publics de déchets représente actuellement moins de 1 % des émissions totales connues de dioxines en Région wallonne.