SM-4 Analyseur de mercure dans les gaz de fumées

L’analyseur de mercure en continu SM-4 est conçu pour mesurer avec précision et fiabilité des très basses concentrations de mercure dans les gaz de fumées y compris dans des matrices complexes (SO2, NOx, HCl, etc.) et permet de répondre aux obligations de mesures à venir (convention de Minamata & les directives européennes pour les centrales thermiques et les incinérateurs.

Avec plus de 20 ans d’expérience, Mercury Instruments (société du Groupe Environnement S.A depuis janvier 2018) s’est distingué par la mise au point du premier système de surveillance des émissions de mercure utilisant la méthode thermo catalytique sèche permettant d’éviter l’utilisation de réactifs chimiques et ainsi optimiser les coûts d’opération et la disponibilité de mesure.

  • Méthode thermo-catalytique par voie sèche : aucun besoin de réactif, de remplissage d'eau ni de remplacement de cartouche de réactif solide
  • Principe de mesure : spectrométrie d'absorption atomique à vapeur froide CVAAS
  • Convertisseur à basse température (200 °C)
  • La dilution de l'échantillon élimine les interférences des gaz de la matrice tels que SO2, NOx, et HCl et fournit une grande plage de mesure
  • Très haute sensibilité : la plage de mesure inférieure est de 0,05 µg/m³
  • Se décline également en version mobile, modulaire ; facile à transporter, à monter et à démonter, il est parfaitement adapté pour une utilisation en différents points de mesure (notamment pour le contrôle d’efficacité des systèmes d‘abattement du Hg)
  • Certifié QAL 1 par le TÜV, conforme à US EPA 40CFR60 PS-12A

→   Télécharger le fichier (699.5 KiB)

Pour en savoir plus sur ce produit, contactez-nous : info@environnement-sa.com
Applications
Caractéristiques exclusives
Spécifications
Certifications
• Centrales thermiques à charbon (avant & après absorbeurs de mercure)
• Fours de cimenterie
• Fonderies pour la production d’acide sulfurique
• Installations d’incinération de déchets industriels, de boues d’épuration...
• Traitement thermique des sols contaminés, déchets spéciaux, etc.
• Installations métallurgiques avec émissions potentielles de mercure...