Histoire

LES GRANDES DATES DU DÉVELOPPEMENT D’ENVEA

1978

Création de la société pour le développement des appareils de mesure de la pollution atmosphérique

1980-84

Acquisitions successives des départements « Instrumentation » et « Analyse Industrielle » de Thomson / Saphymo et Sereg / Schlumberger

1990

Lancement de l’activité « Emission » pour le contrôle des gaz polluants émis par les cheminées industrielles

1991

Acquisition de la ligne « Analyse » de Seit – filiale de CGE et création de la division « Eau »

1993

Création de la filiale italienne à Seregno, Milan

1997

Acquisition d’Altech (Chicago, USA), un département d’US Filter

2001

Acquisition de Cosma, spécialisée dans les analyseurs de gaz pour les bancs d’essais de moteurs

2002

Absorption de SFI, filiale commune avec COMEX nucléaire et développement avec le CEA des stations de détection des radionucléides (contrôle des stations d’essais nucléaires)

2004 – 05

Déploiement d’une centaine de systèmes de mesure à l’émission pour les principales UIOM de France en respect de la Directive Européenne 2000/76/CE

2006

Introduction en bourse, sur Alternext d’Euronext

2007

Acquisition d’ISEO, filiale de VINCI Energie, une SS2I travaillant déjà en partenariat pour le traitement des données dans les réseaux de mesure de l’air ambiant, notamment pour les programmes européens d’équipement des ex-pays de l’Est. Cette acquisition permet de se renforcer sur les systèmes de saisie et de traitement des données environnementales et de développer tous les logiciels de pilotage et de supervision.

Acquisition du Département AMESA de Becker Messtechnik (Allemagne), spécialisé dans la mise au point d’appareils très précurseurs, permettant de prélever en continu les dioxines à l’émission. Ce marché émergent s’avère complémentaire de celui du contrôle des incinérateurs de déchets urbains ou industriels déjà largement dominé par Environnement SA. Création de la 1ère filiale allemande

2008

Acquisition d’un nouveau bâtiment de 3000 m2, contigu au siège

2009

Création de deux nouvelles filiales : Inde & Chine

ENVEA China, société de droit chinois fondée à Pékin, a été créée pour mieux suivre l’évolution rapide et technique du marché des mesures à l’émission des centrales thermiques et des incinérateurs. L’activité air ambiant, auparavant suivie par des distributeurs exclusifs, a été reprise en 2012 par ENVEA China pour assurer un support technique et un service après-vente irréprochables sur ce vaste territoire. L’équipe locale assure intégralement la conception et l’installation des différentes solutions clefs en main, air ambiant et émission.

Depuis sa création, ENVEA India a déjà livré et installé des milliers d’appareils autour de toutes les grandes villes des différents États et sur les sites des importants complexes pétrochimiques, centrales thermiques, cimenteries, industries diverses : fer et acier, aluminium, exploitation minière, engrais, etc. Aujourd’hui, ENVEA India offre à ses clients un contact direct avec une expertise technique et des solutions d’ingénierie et d’intégration locale optimales pour la fourniture de systèmes clefs en main conformes aux normes définies par le Central Pollution Control Board et le ministère de l’Environnement. Des solutions de gestion pour l’acquisition de données en ligne auprès de diverses industries ou via des solutions Web sont fournies localement en Inde. Un excellent service après-vente dédié sur tout le territoire indien confère une remarquable image de sérieux. L’Inde est aujourd’hui le troisième marché du groupe.

2010

Acquisition de Cairpol, spécialisée dans le développement des systèmes et micro-capteurs miniaturisés pour le contrôle de la qualité de l’air permettant de réaliser – en complément des analyseurs classiques – des études de site, des cartographies, des suivis de gaz odorants et d’émissions fugitives ou accidentelles dans l’atmosphère, et leur impact sur l’environnement.

2012

Acquisition de l’activité « Instrumentation Industrielle » de la société OTI Industrie, spécialisée en instrumentation industrielle dans le domaine du contrôle et du pilotage des chaufferies. Cette acquisition ouvre sur de nouveaux segments de marché et, en particulier, celui des petites installations de combustion, dont les projets encourageants de valorisation de la biomasse

2014

Acquisition de PCME Ltd, société anglaise fondée en 1990 et implantée à Cambridge, leader mondial de la fourniture d’équipements pour la mesure de particules en milieu industriel et la détection d’incidents. Il s’agit de l’acquisition la plus importante depuis la création d’Environnement SA ! Ce rapprochement va permettre au groupe de disposer de l’une des offres les plus complètes et les plus avancées technologiquement, répondant ainsi aux réglementations actuelles et futures les plus exigeantes pour l’ensemble de sa clientèle à travers le monde.

2016

Acquisition de la société anglaise TDL Sensors Ltd spin-off de l’université de Manchester, travaillant depuis dix ans sur la mise au point d’analyseurs de gaz à partir de lasers haute résolution. La concrétisation de ces nouvelles technologies va rapidement conduire à des appareils de mesure extrêmement innovants, répondant à des demandes internationales de réduction d’émissions de plus en plus contraignantes, ainsi qu’à des appareils de mesure
de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Acquisition de la société allemande SWR engineering Messtechnik Gmbh  créée en 1994 pour compléter la gamme d’appareils PCME : appareils de mesure de flux et de suivi de débits de solides, de mesure de niveaux, d’humidité, de détection de poussières et granulats… Devenant une implantation d’importance en Allemagne, SWR permet au groupe de se renforcer sur le marché de l’optimisation des procédés de production industrielle et de réduction des impacts environnementaux.

2018

Acquisition de Mercury Instruments Gmbh mondialement en avance sur la mesure du mercure pour les applications de laboratoires, de sécurité sanitaire, de process industriel et de surveillance de l’environnement. Les produits qui y sont développés répondent à la fois à la convention de Minamata concernant les grands émetteurs de mercure – Chine, Inde, États-Unis – et aux nouvelles directives européennes sur les centrales thermiques et les incinérateurs, qui impacteront ce marché dès 2019-2020.

Le 29 juin 2018, à l’occasion de son 40ème anniversaire, le Groupe Environnement SA change de nom pour devenir ENVEA et associe ses 600 collaborateurs du monde entier à ce succès par une attribution de 40 actions gratuites à chacun d’entre eux.

 

ENVEA-ex-Environnement-SA-40ans


Le fort développement d’ENVEA a également été primé à plusieurs reprises :

  • 7 novembre 1988 Dans le cadre du salon Entreprendre de la chambre de commerce et d’industrie Yvelines- Val d’Oise, le Premier ministre Michel Rocard remet le 1er prix de la Stratégie au président d’Environnement SA.
  • 4 avril 1991 Au Sénat, Simone Veil remet la médaille de chevalier de l’ordre national du Mérite à François
    Gourdon : « Notre action pour l’environnement a la même volonté, souligna-t-elle, bien avant que ces préoccupations soient à la mode ».
  • 18 mai 1992 Environnement SA est lauréat du concours EURO-PME organisé par le journal Les Échos et le Crédit Lyonnais. Remise au Palais des Congrès du Trophée européen des PME françaises, première distinction pour le développement à l’exportation.
  • 24 juin 1993 Environnement SA reçoit des mains de Gérard Longuet, ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur, l’Oscar de l’Exportation au niveau national, la « meilleure vocation internationale », une récompense pour la première fois attribuée à une entreprise de moins de cent salariés.
  • 4 octobre 2000 Président d’Environnement SA, maire de Villennes-sur-Seine et président du Comité 21, François Gourdon, pour cette triple implication dans l’environnement, est décoré de la croix de chevalier de la Légion d’honneur par Christian Perret, secrétaire d’État à l’Industrie, lors d’une réception à Bercy.
  • 1er février 2006 La ministre de l’Environnement Nelly Olin vient à Poissy pour remettre la décoration d’officier de l’ordre national du Mérite à François Gourdon qu’elle qualifie dans son discours d’« entrepreneur aux trois visages : patron de la société Environnement SA, maire de Villennes-sur-Seine et ardent défenseur de l’environnement. […] On a toujours voulu opposer économie et écologie, Environnement SA est la preuve que les deux vont de pair ».
  • 2009 Environnement SA reçoit le prix du Développement durable à l’occasion d’un concours organisé par le Moniteur du commerce international – le MOCI – en partenariat avec BFM et La Tribune, récompensant une démarche de développement durable notable et la progression à l’international depuis sa création.
  • 2011 Trophée du Dynamisme à l’export des Éco-Industries, décerné par Oséo, Ubifrance et l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ce prix récompense « la très belle réussite internationale d’Environnement SA ».
  • 2014 Le prix de l’Innovation en écotechnologies, décerné par l’Agence nationale de recherche, revient à l’appareil développé par Environnement SA en collaboration avec le CNRS pour des mesures au sol ou pour des vols en ballon ou à bord de drones.
  • 20 novembre 2015 La forte progression de l’activité est saluée par le prix Champion 2015 de la croissance du palmarès FUTUR 40, décerné par Croissance-Plus et PME Finance. « Le FUTUR 40 récompense et met en lumière les quarante PME et ETI cotées à la Bourse de Paris, ayant eu la plus forte croissance rentable ces trois dernières années et susceptibles de former le CAC40 de demain ».
  • Novembre 2015 La COP 21 est en France ! Environnement SA lance sa nouvelle gamme Série-e d’analyseurs connectés de surveillance de la qualité de l’air. Cet investissement est récompensé par un Oxygen Award, prix consacré aux enjeux de la qualité de l’air dans les grandes métropoles du monde.
  • 13 octobre 2016 La Série-e d’analyseurs de mesure de la qualité de l’air écoconçus est lauréate du palmarès technologique – catégorie Analyse industrielle – décerné par la revue Mesures
  • 21 avril 2017 PCME, filiale du groupe, est distinguée d’un prix de la Reine Elisabeth dans la catégorie Innovation, pour le développement et le succès commercial de sa gamme de systèmes de mesure de particules en milieu humide.
  • 2017 1er prix ADEME Éco-Industries et distinction Champion de la croissance par le magazine Les Échos et l’institut Statista, (grande entreprise de statistiques sur Internet), chargés de distinguer les sociétés dont le chiffre d’affaires a le plus progressé sur la période 2012-2015.
  • 17 janvier 2018 François Gourdon, président du groupe, reçoit en présence du président du département des Yvelines et de la présidente de la région Île-de-France le Saint-Louis d’or de l’Économie, pour récompenser la croissance d’Environnement SA. « Un des fleurons de l’industrie pisciacaise», souligne Karl Olive, maire de Poissy.

ENVEA a été le 1er constructeur dans le monde à avoir intégré des microprocesseurs au sein des analyseurs sur l’ensemble de la gamme, non seulement pour une gestion interne de l’appareil avec contrôles, alarmes de fonctionnement, télécommandes, etc, mais surtout pour assurer un traitement numérique, fiable et précis, du signal. Les analyseurs intègrent désormais la 4ème génération de microprocesseurs.

 

Le Groupe a développé et est à l’origine de nombreux instruments de mesure très en avance comme des analyseurs des Composés Organiques Volatils, des particules en suspension spécialement conçus pour les réseaux de surveillance de la qualité de l’air.